La relation d’aide auprès d’une personne atteinte de la maladie de Parkinson

la-relation-daide-aupres-dune-personne-atteinte-de-la-maladie-de-parkinson
Samedi 23 octobre à 10h00
Durée : 2h00
Inscrits : 187
Aidants

Dans cette conférence, nous traiterons de l’impact de la maladie sur les proches, de l’importance de la sphère familiale face à cet événement douloureux. L’accompagnement de l’environnement familial reste une préoccupation, et est devenue un problème de santé publique. Face à la complexité des situations, nous vous proposerons un éclairage sur les relations à l’épreuve de la maladie.
Avec la maladie peut s’instaurer une dynamique génératrice de tensions et d’enjeux interpersonnels déséquilibrant les organisations psychiques de chaque protagoniste. La maladie, au-delà de l’atteinte physique, peut entraîner d’autres souffrances, de la détresse, de l’isolement jusqu’à l’effondrement.
Tant les enjeux sont d’importance, nous tenterons d’interroger les liens familiaux, et d’envisager des leviers à partir de certains paramètres.

Cette conférence à trois voix à destination des aidants est organisée par l’association France Parkinson dans le cadre de son programme A2PA, soutenu par la CNSA.

Pour plus d’information :
Vous pouvez contacter le comité local bénévole le plus proche de chez vous    .
France Parkinson existe depuis plus de 35 ans. Un de ses objectifs est de créer du lien entre les malades pour éviter l'isolement face à la maladie de Parkinson. Les missions principales de France Parkinson sont de soutenir les malades et leurs aidants, d'informer sur la maladie, les traitements ainsi que les aides possibles.

Présenté par

Edith Berger, Célia Jéréthie-Riffaud, psychologue psychothérapeute et Henri Beau, retraitée et aidant familial

Edith Berger, infirmière de métier à la retraite et ex-aidante de son mari qui était atteint de la maladie de Parkinson. Aujourd’hui, Edith est déléguée départementale du comité France Parkinson Charente et aidante ressource du programme des aidants (A2PA).

Célia Jéréthie-Riffaud, psychologue psychothérapeute, en activité professionnelle au sein de structures de prises en soins (EHPAD, CSAPA), et auto-entrepreneur (cabinet de consultation, Education Thérapeutique du Patient, groupes d’échanges…).

Henri Beau, retraitée est aidant familial de ses 2 filles atteintes d’une maladie neuromusculaire évolutive diagnostiquée en 2 005. Cette pathologie se caractérise principalement par des pertes de la mobilité et de la déglutition. J’accompagne Célia comme « aidant ressource » dans le cadre des formations.


Financé par

france-parkinson
France Parkinson